Kbis.services : service privé et indépendant d'intermédiation entre les professionnels et les greffes des tribunaux de commerce pour l'obtention d'extrait KBIS par Internet.
Commander un extrait Kbis par Internet
Service B2B d'intermédiation entre les professionnels
et les Greffes des Tribunaux de Commerce en France.
FAQ
FAQ

Devenir chauffeur de taxi : comment créer son entreprise ?

Il y a de nombreuses étapes à franchir pour devenir chauffeur de taxi en France - mais ne vous inquiétez pas, nous allons vous guider dans cet article ! Pour pouvoir créer votre propre entreprise, vous devez être titulaire d'un permis de conduire valide et être jugé apte par un médecin. Vous ne devez pas non plus avoir été condamné pour des délits figurant sur la deuxième page de votre casier judiciaire. Une fois que tout cela est réglé, il est temps d'enregistrer votre entreprise et de demander votre licence de taxi.



Quelles sont les exigences et les procédures à suivre pour devenir chauffeur de taxi ?

Pour devenir chauffeur de taxi en France, vous devez remplir les conditions suivantes : être titulaire d'un permis de conduire de catégorie B en cours de validité, être reconnu apte par un médecin agréé et ne pas avoir été condamné pour une infraction figurant au deuxième bulletin de votre casier judiciaire. Si vous remplissez ces conditions, vous pouvez vous inscrire à l'examen d'aptitude professionnelle. En cas de réussite, vous obtiendrez votre carte professionnelle de conducteur de taxi et pourrez alors demander une autorisation de stationnement sur la voie publique pour exercer légalement votre activité.

Comment obtenir la carte professionnelle de chauffeur de taxi ?

Pour obtenir une carte professionnelle, vous devez d'abord passer l'épreuve d'aptitude qui évalue vos connaissances du code de la route ainsi que votre aptitude physique et mentale à conduire un taxi. L'épreuve se compose d'un examen écrit et d'une épreuve pratique de conduite. Une fois l'épreuve d'aptitude réussie, vous pourrez demander votre carte professionnelle auprès de la préfecture du département où vous résidez.

Comment s'y inscrire ?

Pour vous inscrire à l'examen, vous devez envoyer un dossier d'inscription à la Chambre de métiers et de l'artisanat locale, qui comprend les documents suivants :


  • Une demande d'inscription à l'examen à la date souhaitée ;

  • Une photocopie de votre carte nationale d'identité ou de votre passeport en cours de validité ;

  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois ;

  • Une photocopie de votre permis de conduire de catégorie B ;

  • Une photo d'identité récente ;

  • Le paiement des frais d'examen.



Pour les candidats éligibles depuis moins de 3 ans, une attestation de réussite à l'épreuve d'admissibilité est également requise.
Enfin, pour les étrangers ressortissants d'un État non membre de l'Union européenne, il est nécessaire de fournir un titre de séjour d'une validité d'au moins trois mois. Après avoir réussi l'examen, les candidats reçoivent leur carte professionnelle, qui doit être renouvelée tous les cinq ans. Le non-renouvellement de la carte entraîne la perte du droit de conduire un taxi.

Comment obtenir une licence de taxi et stationner sur la voie publique ?

Après le 1er octobre 2014, pour obtenir une autorisation de stationnement sur la voie publique (ADS), ou " licence de taxi ", vous devez d'abord demander à être inscrit sur la liste d'attente de votre mairie, où l'autorisation vous sera fournie gratuitement. L'inscription à la licence doit être renouvelée chaque année
Toutefois, notez que ces autorisations ne sont pas transférables et ne sont valables que pendant cinq ans avant de devoir être renouvelées à nouveau. Si votre autorisation a été délivrée avant le 1er octobre 2014, elle est transférable. Les autorisations délivrées après cette date ne sont pas transférables.
Les dispositions des articles R.123-150 et R.123-152 du code de commerce prévoit que les greffiers, le GIE INFOGREFFE et l'Institut national de la propriété industrielle, sont seuls habilités à délivrer les extraits Kbis et plus généralement les certificats, copies ou extraits des inscriptions portées au registre et actes déposés en annexe. Cette délivrance intervient à un tarif réglementé unitaire fixé par l'arrêté du 28 février 2020 fixant les tarifs réglementés des greffiers des tribunaux de commerce 2,69 euros et peut être réalisée par voie dématérialisée via le site du Greffe pour un montant de 3,37 euros. Kbis.services offre uniquement une prestation commerciale d'intermédiaire.

Les greffes des tribunaux de commerce sont seuls autorisés à délivrer les extraits Kbis et autres documents officiels en relation aux entreprises. Non affilié au gouvernement, le site Kbis.services propose aux utilisateurs un service d’intermédiation avec les greffes des tribunaux de commerce, permettant d’obtenir un extrait K-bis sans se déplacer comprenant la vérification de la commande, sa transmission au greffe du tribunal de commerce concerné et sa livraison par voie numérique sous 24h ouvrées. Le tarif du service est de 49.90 euros. Néanmoins, l'usager peut entrer en contact directement avec les greffes des tribunaux de commerce pour réaliser ses démarches sans coût supplémentaire.