Kbis.services : service privé et indépendant d'intermédiation entre les usagers et les greffes des tribunaux de commerce pour l'obtention d'extrait KBIS par Internet.
Commander un extrait Kbis par Internet
Service privé d'intermédiation entre les usagers et
les Greffes des Tribunaux de Commerce en France.
FAQ
MENU
FAQ

Créer une Holding pour structurer ses affaires : avantages ?

Transformer son entreprise en holding ou créer une holding peut être justifié par plusieurs raisons dont certaines sont financières, d'autres fiscales ou même juridiques. Parfois, le processus peut-être déclenché à la suite d’une opération de fusion-acquisition ou dans un souci d’optimisation de la gestion de son entreprise. Une holding est une entreprise mère qui contrôle d’autres entreprises qui peuvent être appelées filiales et dont l’ensemble peut constituer un consortium ou un groupe d’entreprises. La particularité est que le nom du dirigeant de la holding peut ne pas apparaitre sur la direction des filiales.



Les raisons opérationnelles

Un holding vise à synchroniser et à apporter une certaine cohérence dans l’architecture juridique d’un groupe d’entreprises. Le tout est centralisé sur une même personne qui prend le contrôle comme une locomotive qui remorque d’autres wagons. Ainsi, au lieu d’avoir une autonomie de gestion informatique, de marketing, de ressources humaines et de management stratégique, la holding pourra tout centraliser afin d’être plus efficient et de faire des économies de gestion. Cela évitera l’asymétrie d’information et installera une certaine cohérence organisationnelle en réponse aux exigences de célérité qui prévaut dans le monde économique.

Les raisons financières

La holding se charge des intérêts financiers de toutes les sociétés dont elle a le contrôle. La holding permet d’avoir des financements colossaux pour les entreprises dont elle a le contrôle ce que chaque société prise individuellement ne pourrait pas avoir auprès des établissements de crédit. Elle le fait à travers des avals et cautions qui constitueront des garanties de solvabilité ou de responsabilité solidaires. Ainsi, sa position lui donne des garanties pour effectuer des montages financiers auprès des banques et des marchés financiers mais également de bénéficier de certains avantages fiscaux.

Les raisons fiscales

Parmi les avantages fiscaux, il y a l’exonération fiscale pour les dividendes distribués par une filiale dont la holding détient 10% ou plus. En cas de transmission de titres de la filiale, entre vifs, après les deux premières années de leur acquisition, le taux d’imposition sera ente 22 et 64%. En plus, il est permis à la holding et à ses filiales d’adopter un régime de compensation fiscale permettant de compenser les pertes et les bénéfices entre les deux entités. Toutefois, cela ne sera valable que si les filiales sont contrôlées par la holding à plus de 95%. C’est un régime souvent adopté par les filiales rachetées grâce à un emprunt bancaire. C’est ce qui est désigné par le nom d’intégration fiscale.

Les raisons juridiques

C’est en détenant la majorité de la holding qu’on détient le contrôle des filiales. Si vous n’avez qu’une entreprise, vous ne pouvez pas céder ou faire entrer d’autres associés à plus 49% au risque de perdre la majorité et ainsi le contrôle. Alors que pour une holding,  vous pourrez accorder des parts de la holding et d’autres parts de la filiale en jusqu’à 49% chacune et continuer de garde le contrôle sur votre entreprise. Cela vous permettra de financier vos entités tout en gardant la majorité. C’est un montage financier très intelligent.