Kbis.services : service privé et indépendant d'intermédiation entre les usagers et les greffes des tribunaux de commerce pour l'obtention d'extrait KBIS par Internet.
Commander un extrait Kbis par Internet
Service privé d'intermédiation entre les usagers et
les Greffes des Tribunaux de Commerce en France.
FAQ
MENU
FAQ

La négociation salariale du point de vu de l’employeur

La négociation salariale est une discussion entre employé et représentant ou employeur d’une entreprise, qui a pour but d’aider le salarié à avoir un salaire plus élevé. Au sein d’une structure, les conditions de rémunération sont définies collectivement par la concertation sociale. Ces conditions s’appliquent à tous les travailleurs. Mais lorsqu’il s’agit d’évoquer le sujet de la négociation salariale, cela devient un peu désagréable et délicat pour la plupart des employeurs et parfois pour les employés. Ce guide vous donne des explications sur comment l’employeur perçoit les négociations salariales.


 

Comment négocier un salaire ?

La négociation salariale est un dialogue entre deux interlocuteurs, que sont l’employeur et le salarié. Et aborder la question du salaire pendant un entretien d’embauche peut paraître embarrassant voire déstabilisant, si l’on n’est pas préparé. Toutefois, si la question vous est posée, veillez à ne pas rester silencieux ou évasif. Cette réaction peut en effet traduire un certain manque de confiance en vos capacités ou de votre connaissance du marché de l’emploi. Formulez une fourchette brute, tout en tenant compte de certains critères. Aussi, vous ne devez pas négliger votre rémunération actuelle, qui est un critère important.
 

Les perceptions de l’employeur sur la négociation salariale

Généralement, pendant l’entretien d’embauche les employeurs demandent aux candidats leurs prétentions salariales. Car le salaire au sein des relations de travail occupe une place importante, qu’on ne doit pas négliger. Tous les salariés à un moment donné de leur vie professionnelle sont obligés d’aborder le sujet, quelquefois embarrassant. L’employeur connaît et maitrise la structure salariale dont dispose l’entreprise, du coup, il sait ce qu’il a à proposer à l’employé. Parfois, certains employeurs ne désirent pas que leurs employés obtiennent des augmentations sur salaire et usent des moyens et techniques de négociation moins agréables pour arriver à leur fin. L’une des clefs que l’employeur utilise c’est l’évaluation de vos performances. Pendant la négociation, vous pouvez vous attendre à certaines questions comme : savez-vous combien vaut votre performance, combien espérez-vous recevoir comme salaire. Tout ceci, pour voir si vous êtes plus motivé par l’argent que par votre mission au sein de l’entreprise. La plupart du temps, l’augmentation du salaire pour l’employeur est un effort de plus. Et lorsqu’un employé demande une renégociation ou une augmentation de salaire, il a très peu de chance de réussir à obtenir gain de cause. Aussi, lorsqu’un salarié est beaucoup trop véhément sur ses prétentions salariales, l’employeur le perçoit négativement.
 

Négociation salariale : les points les plus important pour le salarié

En tant qu’employé, vous n’êtes pas obligé d’accepter immédiatement les conditions salariales et de travail que vous propose votre employeur. Prenez toujours le temps de bien réfléchir ou de tout relire à votre aise, afin de voir concrètement ce que stipule et tout ce qu’englobe le contrat qu’on vous présente. Que votre délai de réflexion ne soit pas trop long et convenez d’un nouveau rendez-vous pour poursuivre l’examen de la proposition. Si vous avez bien confiance en vous et en vos performances, pendant la négociation salariale ne prenez pas le risque de vous vendre en dessous de votre valeur réelle. Aussi, pour déterminer votre salaire, prenez en compte certains points clés. D’abord basez-vous sur votre formation, vos expériences, vos performances, la taille de l’entreprise et ce que perçoivent d’autres employés ayant les mêmes qualifications que vous.