Kbis.services : service privé et indépendant d'intermédiation entre les professionnels et les greffes des tribunaux de commerce pour l'obtention d'extrait KBIS par Internet.
Commander un extrait Kbis par Internet
Service B2B d'intermédiation entre les professionnels
et les Greffes des Tribunaux de Commerce en France.

Greffe du tribunal de commerce: Angers

Coordonnées du Greffe du Tribunal de Commerce :

COORDONNÉES
19 RUE RENE ROUCHY
49100 ANGERS CEDEX
Tel : 02 41 87 89 30
www.greffe-tc-angers.fr

GREFFIERS
Maître PAILLÉ Bertrand
HORAIRES D’OUVERTURE
Du Lun au Jeu: 9h-11h45/13h30-16h30 et Ven: 9h-11h45/13h30-15h45

Le Greffe du Tribunal de Commerce permet l'obtention d'un extrait KBIS, de même que la Chambre de Métiers et d'Artisanat (CMA Angers) permet l'obtention d'un extrait D1. Utilisez le formulaire de recherche ci-dessus afin de commander un extrait K-Bis avec QR code, un extrait D1, les statuts juridiques ou les comptes annuels d'une entreprise.
Située au bord de la Maine, dans la partie ouest de la France, Angers est une commune du département de Maine-et-Loire, en région Pays de la Loire. Préfecture du département, elle est la deuxième commune la plus peuplée de la région avec plus de cent cinquante mille habitants. Elle fut un centre intellectuel au moyen âge et la capitale d’Anjou.  Elle est, géologiquement parlant, distribuée entre le massif armoricain et le bassin parisien. Elle est traversée par la Mayenne et la Sarthe, avec des prairies inondables dans les basses vallées angevines et parcourue par le Brionneau. Un lac artificiel public de loisir est aménagé sur les anciennes prairies d’Aloyau. De par sa position, son climat subit une influence océanique et une autre continentale.

L’histoire de la ville

L’occupation de la ville remonte à des centaines de milliers d’années avant notre ère comme l’attestent les nombreuses fouilles effectuées dans la zone. Les premiers occupants furent les Andécaves du peuple celte et qui lui donnèrent son nom. Les invasions barbares du troisième siècle avant notre ère ont mené à l’atrophie géographique de la ville et la construction d’une muraille de défense. Elle s’est évangélisée dès le quatrième siècle et connut différents troubles à travers les âges. Il s’agit, notamment, de pillages et d’invasion des Vikings et des Bretons ainsi que des tiraillements entre monarques et la noblesse.

Elle atteint son apogée au quatorzième siècle avec une taxe nommée droit de passage sur les marchandises traversant le duché, établie par le premier duc de la cité. Cette prospérité sera en constante progression jusqu’au dix-huitième siècle où on note une certaine inertie à cause de quelques problèmes d’adaptation face aux besoins de modernisation. La durée de cette période d’opulence fut possible car elle a accueilli le mouvement protestant sans heurts. Elle fut ensuite mise à genoux par la guerre de Vendée avec un bilan lourd et des atrocités comme la fusillade de milliers de personnes ainsi que la mise en place de la guillotine. A la seconde guerre mondiale, elle reçut le gouvernement polonais en exil.

Le patrimoine de la ville

Elle tire son rôle économique et historique grâce à sa position de carrefour culturel, géographique et stratégique. Cela fait qu’elle soit aujourd’hui considérée comme une ville d’art et d’histoire avec de nombreux édifices historiques et culturels dans toute la ville ainsi que des manifestions durant toute l’année. Ses tapisseries médiévales sont devenues légendaires. En outre, elle est connue pour sa végétation et sa spécialité en horticulture. La spécificité de son architecture réside dans l’utilisation de matériaux tels que le schiste et le tuffeau connus pour la résistance du premier et la tendresse du second ; cela a fait que la déco de la ville soit décolorée. Tout cela contribue à son essor touristique d’où de nombreux hôtels et lieux de résidence dans toute la commune. Toutefois, l’urbanisation a eu un grand impact sur ce patrimoine architectural, transformant totalement la face de la ville. Il ne nous reste, pour certains édifices de l’architecture médiévale, que des témoignages.
Les dispositions des articles R.123-150 et R.123-152 du code de commerce prévoit que les greffiers, le GIE INFOGREFFE et l'Institut national de la propriété industrielle, sont seuls habilités à délivrer les extraits Kbis et plus généralement les certificats, copies ou extraits des inscriptions portées au registre et actes déposés en annexe. Cette délivrance intervient à un tarif réglementé unitaire fixé par l'arrêté du 28 février 2020 fixant les tarifs réglementés des greffiers des tribunaux de commerce 2,69 euros et peut être réalisée par voie dématérialisée via le site du Greffe pour un montant de 3,37 euros. Kbis.services offre uniquement une prestation commerciale d'intermédiaire.

Les greffes des tribunaux de commerce sont seuls autorisés à délivrer les extraits Kbis et autres documents officiels en relation aux entreprises. Non affilié au gouvernement, le site Kbis.services propose aux utilisateurs un service d’intermédiation avec les greffes des tribunaux de commerce, permettant d’obtenir un extrait K-bis sans se déplacer comprenant la vérification de la commande, sa transmission au greffe du tribunal de commerce concerné et sa livraison par voie numérique sous 24h ouvrées. Le tarif du service est de 49.90 euros. Néanmoins, l'usager peut entrer en contact directement avec les greffes des tribunaux de commerce pour réaliser ses démarches sans coût supplémentaire.