Kbis.services : service privé et indépendant d'intermédiation entre les professionnels et les greffes des tribunaux de commerce pour l'obtention d'extrait KBIS par Internet.
Commander un extrait Kbis par Internet
Service B2B d'intermédiation entre les professionnels
et les Greffes des Tribunaux de Commerce en France.

Greffe du tribunal de commerce: Bayonne

Coordonnées du Greffe du Tribunal de Commerce :

COORDONNÉES
1 AV ANNE DE NEUBOURG
64100 BAYONNE
Tel : 05 59 46 33 00
www.greffe-tc-bayonne.fr

GREFFIERS
Maître SALAGOITY Francis
HORAIRES D’OUVERTURE
Lundi mardi jeudi : 9h00 à 15h30
Mercredi vendredi matin : 9h00 à 12h00

Le Greffe du Tribunal de Commerce permet l'obtention d'un extrait KBIS, de même que la Chambre de Métiers et d'Artisanat (CMA Bayonne) permet l'obtention d'un extrait D1. Utilisez le formulaire de recherche ci-dessus afin de commander un extrait K-Bis avec QR code, un extrait D1, les statuts juridiques ou les comptes annuels d'une entreprise.
Bayonne est une sous-préfecture du département de Pyrénées-Atlantiques en région Nouvelle Aquitaine au sud-ouest de la France.  Elle est située au sud de la Gascogne, au nord du Pays basque et à trente kilomètres de la frontière entre la France et l’Espagne. Elle connut historiquement un essor commercial et militaire grâce à ses relations de commerce maritime avec l’Angleterre et fut prise par la France à l’issue de la guerre des cent ans. Cette rupture du cordon ombilicale avec l’Angleterre l’affaiblit sur le plan militaire et commercial bien qu’elle enregistra un développement du quartier du Saint-Esprit par une population juive venant d’Espagne.  Au dix-neuvième siècle la ville s’agrandit avec de nouvelles habitations et agglomérations autour de l’ancien noyau, une expansion qui fut boostée par la découverte d’un gisement de gaz en 1951. Composée de plus de cinquante mille habitants, elle est aujourd’hui le plus grand pôle économique de son agglomération. Sur le plan géographique, elle est sur une zone à risque d’inondations à cause des crus de l’Adour et de ses affluents mais également à cause du ruisseau d’Urdainz.

L’histoire de Bayonne

D’un point de vu étymologique, le nom pose des problèmes à la fois aux linguistes et aux historiens. Ainsi, différentes interprétations ont été proposées. Son nom en basque est baiona. Des indices archéologiques montrent la présence d’une population de pécheurs à l’époque préhistorique d’avant le paléolithique. Au moyen âge déjà elle abritait un port et constituait un fort contre les invasions. Cela n’arrêta pas pour autant l’invasion des Normands au cours du neuvième siècle une leçon prise par les Bayonnais qui sont devenus un important pôle militaire et un pôle commercial jouissant de plusieurs privilèges de la part du roi d’Angleterre. C’est au dix-huitième siècle qu’elle atteint son apogée avec la création d’une chambre de commerce en 1726 pour assurer les échanges avec l’Espagne, les Antilles et la Hollande. Elle prit un grand coup à la fin de la seconde guerre mondiale avec les Allemands qui font exploser plus d’une vingtaine de navire sur le port. Elle accueille aujourd’hui une mosquée depuis 2014 malgré quelques épisodes d’islamophobie.

Spécificités socio-culturelles

Sur le plan culturel, elle est plutôt conservatrice avec la foire du jambon qu’elle organise depuis cinq siècles déjà ainsi que les fêtes de Bayonne qui durent cinq jours chaque année. Elle aurait la plus ancienne tradition de la taurine de toute la France. Sur le plan sanitaire elle concentre en son sein les plus importantes infrastructures sanitaires de son agglomération dont plusieurs cliniques. Sa position géographique et la présence de la Nive et de l’Adour a permis le développement de sports comme l’aviron avec deux clubs centenaires. D’autres disciplines telles que le football, le Basketball, le rugby et la pelote basque sont également représentées. Sur le plan cultuel, le catholicisme est dominant bien qu’on puisse noter la présence d’une communauté juive avec une synagogue construite depuis 1837, d’une communauté protestante et d’une autre musulmane.  Enfin, sur le plan économique, l’essentiel de l’activité bayonnaise concerne le secteur tertiaire avec un secteur industriel timidement représenté et un secteur primaire quasi inexistant.
Les dispositions des articles R.123-150 et R.123-152 du code de commerce prévoit que les greffiers, le GIE INFOGREFFE et l'Institut national de la propriété industrielle, sont seuls habilités à délivrer les extraits Kbis et plus généralement les certificats, copies ou extraits des inscriptions portées au registre et actes déposés en annexe. Cette délivrance intervient à un tarif réglementé unitaire fixé par l'arrêté du 28 février 2020 fixant les tarifs réglementés des greffiers des tribunaux de commerce 2,69 euros et peut être réalisée par voie dématérialisée via le site du Greffe pour un montant de 3,37 euros. Kbis.services offre uniquement une prestation commerciale d'intermédiaire.

Les greffes des tribunaux de commerce sont seuls autorisés à délivrer les extraits Kbis et autres documents officiels en relation aux entreprises. Non affilié au gouvernement, le site Kbis.services propose aux utilisateurs un service d’intermédiation avec les greffes des tribunaux de commerce, permettant d’obtenir un extrait K-bis sans se déplacer comprenant la vérification de la commande, sa transmission au greffe du tribunal de commerce concerné et sa livraison par voie numérique sous 24h ouvrées. Le tarif du service est de 49.90 euros. Néanmoins, l'usager peut entrer en contact directement avec les greffes des tribunaux de commerce pour réaliser ses démarches sans coût supplémentaire.