Kbis.services : service privé et indépendant d'intermédiation entre les professionnels et les greffes des tribunaux de commerce pour l'obtention d'extrait KBIS par Internet.
Commander un extrait Kbis par Internet
Service B2B d'intermédiation entre les professionnels
et les Greffes des Tribunaux de Commerce en France.
FAQ
FAQ

Les différents modes de financement d'une entreprise

Il existe différentes modes de financement d'une entreprise. Il est important de choisir la bonne afin de tirer le meilleur parti de votre entreprise. Différents facteurs, tels que la taille de votre entreprise et son stade de développement, vous aideront à déterminer le type de financement qui vous convient le mieux. Dans cet article, nous aborderons les différents modes de financement disponibles pour les entreprises et comment choisir le bon pour vous.



Types de modes de financement d'une entreprise

Lorsqu'il s'agit de financer une entreprise, il existe un certain nombre de méthodes différentes qui peuvent être utilisées. Le type de financement qui convient à une entreprise donnée dépend d'un certain nombre de facteurs, notamment la taille de l'entreprise, la nature de ses activités et ses besoins financiers. Parmi les types courants de financement des entreprises, on trouve :

  • Interne ;

  • Externe ;

  • Public.


Pour qu'une entreprise soit rentable, la direction doit planifier clairement avec quelles ressources les coûts seront couverts et dans quels projets ou domaines d'activité les capitaux levés devront être investis.

Sources de financement internes

Ces sources proviennent des activités financières et économiques d'une entreprise ou d'une organisation.
Elles peuvent consister en :

  • Capital social ;

  • Bénéfices d'une personne morale ;

  • Déductions pour amortissement ;

  • Vente des actifs de l'entreprise ;

  • Les bénéfices de prêts accordés par d'autres entreprises, organisations et individus ;

  • Les réserves provenant de réductions de coûts et de paiements ;

  • Les revenus futurs escomptés.


Plus de 95 % des entreprises privées décident elles-mêmes de la répartition de leur bénéfice net. Plus une organisation perçoit d'argent, plus elle peut en allouer à ses propres finances et moins elle doit faire appel à des ressources externes.
Plus une entreprise est indépendante des ressources externes, plus les propriétaires ont la possibilité de garder le contrôle de leur organisation. Toutefois, les PME doivent souvent trouver des capitaux auprès de sources externes.

Sources de financement externes

Il s'agit de sources de financement extérieures à l'entreprise ou à l'organisation.
Elles comprennent :

  • Les prêts et le soutien matériel des fondateurs, des personnes morales et des personnes physiques ;

  • Les fonds de crédit obtenus auprès de banques ;

  • Fonds levés suite à la vente de parts ou à un changement de propriété, par exemple d'un collectif à une société anonyme ;

  • Aide provenant de différents fonds ;

  • Remboursement de primes d'assurance ;

  • Investissements à l'étranger ;

  • Œuvres de bienfaisance, dons.


Il est trop souvent dangereux de recourir à des sources externes, car l'entreprise peut devenir dépendante de créanciers et de sponsors. En outre, la recherche constante de nouveaux capitaux entraîne toujours des coûts supplémentaires.

Financement public

Le financement public est divisé en 3 types :

  • L’allocation de ressources budgétaires sous la forme d'investissements en capital. Les bénéfices générés par l'activité économique d'une telle entreprise appartiennent à l'État.

  • Subventionnement total ou partiel des activités financières et économiques. Dans plus de 90 % des cas, une entreprise publique ou privée reçoit des fonds sur une base non remboursable.

  • Les commandes publiques de produits achetés par le gouvernement pour ses besoins.


Ce dernier type d'aide publique est considéré comme le plus attractif. Une commande publique rentable permet à une entreprise d'augmenter ses bénéfices et de les utiliser ensuite pour couvrir ses coûts. Et l'État bénéficiera d'importantes déductions fiscales.

Comment choisir le mode de financement d'une entreprise


omme tout propriétaire d'entreprise le sait, le financement est essentiel pour maintenir une entreprise en activité. Mais avec la multitude de sources de financement disponibles, il peut être difficile de savoir vers qui se tourner. Les ressources internes sont toujours la meilleure option, si possible. Non seulement vous évitez de payer des intérêts sur le prêt, mais vous réduisez également le poids de votre dette globale.
Toutefois, si vous êtes une société cotée en bourse, l'utilisation de ressources internes peut réduire les dividendes versés aux actionnaires. En effet, les bénéfices qui seraient normalement versés sous forme de dividendes seront plutôt réinvestis dans l'entreprise.
Lorsque les entrepreneurs recherchent des réserves internes à l'entreprise, ils puisent généralement dans les fonds d'amortissement. Ces fonds sont toujours à la disposition de la direction, quelle que soit la situation financière de l'entreprise. Et si vous élaborez correctement une politique d'amortissement, elle peut constituer une source de financement régulière pour votre entreprise.
Les dispositions des articles R.123-150 et R.123-152 du code de commerce prévoit que les greffiers, le GIE INFOGREFFE et l'Institut national de la propriété industrielle, sont seuls habilités à délivrer les extraits Kbis et plus généralement les certificats, copies ou extraits des inscriptions portées au registre et actes déposés en annexe. Cette délivrance intervient à un tarif réglementé unitaire fixé par l'arrêté du 28 février 2020 fixant les tarifs réglementés des greffiers des tribunaux de commerce 2,69 euros et peut être réalisée par voie dématérialisée via le site du Greffe pour un montant de 3,37 euros. Kbis.services offre uniquement une prestation commerciale d'intermédiaire.

Les greffes des tribunaux de commerce sont seuls autorisés à délivrer les extraits Kbis et autres documents officiels en relation aux entreprises. Non affilié au gouvernement, le site Kbis.services propose aux utilisateurs un service d’intermédiation avec les greffes des tribunaux de commerce, permettant d’obtenir un extrait K-bis sans se déplacer comprenant la vérification de la commande, sa transmission au greffe du tribunal de commerce concerné et sa livraison par voie numérique sous 24h ouvrées. Le tarif du service est de 49.90 euros. Néanmoins, l'usager peut entrer en contact directement avec les greffes des tribunaux de commerce pour réaliser ses démarches sans coût supplémentaire.