Kbis.services : service privé et indépendant d'intermédiation entre les professionnels et les organismes officiels pour l'obtention d'extrait d'immatriculation d'entreprise par Internet.
Commander un extrait Kbis par Internet
Service B2B d'intermédiation entre les professionnels
et les Greffes des Tribunaux de Commerce en France.
FAQ
FAQ

Quels choix sont possibles en matière d'imposition des bénéfices ?

Il est inévitable pour la plupart des entreprises et des sociétés de payer des impôts sur leurs bénéfices. Toutefois, le système d'imposition des bénéfices peut être complexe, et il est bon de connaître les différents choix qui sont disponibles. Nous allons donc examiner de plus près les différents types d'imposition des bénéfices et expliquer comment chacun fonctionne.



L’impôt sur les sociétés


Le principal type d'imposition sur les bénéfices est l'impôt sur les sociétés. Cet impôt est collecté par le gouvernement et affecte directement les bénéfices générés par les entreprises ou les sociétés. En règle générale, l'impôt sur les sociétés s'applique à un pourcentage des bénéfices avant qu'ils ne soient distribués aux actionnaires, et le pourcentage peut varier d'un pays à l'autre. Les entreprises ne doivent généralement pas payer cet impôt si leurs bénéfices sont inférieurs à un certain seuil.

L'impôt sur le revenu des particuliers


Un autre type d'imposition des bénéfices est l'impôt sur le revenu des particuliers. Cet impôt ne s'applique pas directement aux bénéfices, mais aux dividendes qui sont distribués aux actionnaires. Ce type d'impôt est généralement plus bas que l'impôt sur les sociétés, ce qui signifie que les actionnaires peuvent généralement récupérer une plus grande part des bénéfices.

L'impôt sur la plus-value

Enfin, il y a l'impôt sur la plus-value. Cet impôt s'applique aux bénéfices réalisés par les actionnaires lorsqu'ils vendent des actions de la société à un prix plus élevé que celui auquel ils l'ont acheté. Celui-ci est calculé en fonction de la durée pour laquelle l'actionnaire a détenu l'action. Les taux d'impôt applicables à l'impôt sur la plus-value peuvent varier d'un pays à l'autre, mais ils sont généralement relativement faibles par rapport aux autres formes d'imposition des bénéfices.

En résumé, il existe trois principaux types d'imposition des bénéfices : l'impôt sur les sociétés, l'impôt sur le revenu des particuliers et l'impôt sur la plus-value. Chacun de ces types d'imposition présente des avantages et des inconvénients, et il est important de comprendre comment chacun fonctionne avant de prendre une décision. Quel que soit le type d'imposition choisi, il est important de s'y conformer afin de s'assurer que l'entreprise paie une charge fiscale juste et équitable.

Conclusion

En conclusion, les entreprises doivent payer des impôts sur leurs bénéfices, et elles ont le choix entre l'impôt sur les sociétés, l'impôt sur le revenu des particuliers et l'impôt sur la plus-value. Chacun présente des avantages et des inconvénients, et le choix approprié dépend des circonstances spécifiques. Pour s'assurer de la conformité et de l'équité fiscales, il est important de comprendre comment les différents types d'imposition des bénéfices fonctionnent et de choisir celui qui convient le mieux aux besoins de l'entreprise.
Les dispositions des articles R.123-150 et R.123-152 du code de commerce prévoit que les greffiers, le GIE INFOGREFFE et l'Institut national de la propriété industrielle, sont seuls habilités à délivrer les extraits Kbis et plus généralement les certificats, copies ou extraits des inscriptions portées au registre et actes déposés en annexe. Cette délivrance intervient à un tarif réglementé unitaire fixé par l'arrêté du 28 février 2020 fixant les tarifs réglementés des greffiers des tribunaux de commerce 2,69 euros et peut être réalisée par voie dématérialisée via le site du Greffe pour un montant de 3,37 euros. Kbis.services offre uniquement une prestation commerciale d'intermédiaire.

Les greffes des tribunaux de commerce et autres organismes officiels sont seuls autorisés à délivrer les extraits Kbis et autres documents officiels en relation aux entreprises. Non affilié au gouvernement, le site Kbis.services propose aux utilisateurs un service d’intermédiation avec les greffes des tribunaux de commerce et autres organismes officiels, permettant d’obtenir un extrait d'immatriculation (extrait K-bis, extrait D1, extrait RNE, avis de situation SIRENE) sans se déplacer comprenant la vérification de la commande, sa transmission au greffe du tribunal de commerce concerné ou autres organismes officiels et sa livraison par voie numérique sous 24h ouvrées. Le tarif du service est de 49.90 euros. Néanmoins, l'usager peut entrer en contact directement avec les organismes officiels pour réaliser ses démarches sans coût supplémentaire.