Kbis.services : service privé et indépendant d'intermédiation entre les professionnels et les greffes des tribunaux de commerce pour l'obtention d'extrait KBIS par Internet.
Commander un extrait Kbis par Internet
Service B2B d'intermédiation entre les professionnels
et les Greffes des Tribunaux de Commerce en France.
FAQ
FAQ

Bourgogne-Franche-Compté - Greffe du Tribunal de Commerce

La région Bourgogne-Franche-Compté

La Bourgogne-Franche-Comté (BFC) est née de la fusion administrative des deux anciennes régions de Bourgogne et de Franche-Comté, effectuée le 1er janvier 2016. Elle constitue donc une région administrative qui se trouve dans le Centre-Est de la France. Avec une superficie de 47 784 km2, la cinquième plus vaste des treize régions de France métropolitaine, la BFC a une population estimée à 2 818 338 habitants (2016). Elle regroupe huit départements : la Côte-d'Or, le Doubs, la Haute-Saône, le Jura, la Nièvre, la Saône-et-Loire, le Territoire de Belfort et l'Yonne. Le chef-lieu de la région Bourgogne-Franche-Comte est Dijon alors le siège du conseil régional se situe à Besançon accueille le siège.

Les caractéristiques de la région Bourgogne-Franche-Comté

La nouvelle région Bourgogne-Franche-Compte se caractérise par ses nombreux atouts qui s’étalent durant toute l’année. Sur le plan touristique, il est possible de profiter des stations de ski de fond ou alpin au niveau du Jura, durant la période d’hiver. En été, les activités sont également multiples telles bons nombres de nombreuses randonnées dans toute la région, le VTT, entre autres. Le tourisme fluvial y est également très développé et ce, grâce à la forte présence de lacs et cours d’eau, qui permettent de pratiquer la pêche. La région Bourgogne-Franche-Comte dispose aussi de nombreux parcs naturels comme le parc naturel régional des Ballons des Vosges, le parc naturel régional du Haut-Jura, le parc naturel régional du Morvan, entre autres. La multiplicité des axes de communication caractérise également la région BFC : aéroport Dole-Jura, autoroutes A6, A31, A36, ligne de TGV, TER ...

Situation géographique de la région Bourgogne-Franche-Comté

La région se situe dans le quart nord-est de la France. Elle est limitrophe des régions Grand Est au nord, Île-de-France et Centre-Val de Loire à l'ouest, Auvergne-Rhône-Alpes au sud, et elle partage une frontière avec la Suisse à l'est. Le sous-sol renferme de l'argile, du grès, du calcaire, du gypse et des alluvions. Le charbon est la principale ressource du sous-sol, et son extraction a été abandonnée depuis la seconde moitié du XXe siècle. Trois principaux massifs montagneux marquent le paysage : le massif des Vosges, le ballon d'Alsace et le Jura. la Saône et le Doubs constituent les principaux cours d'eau navigables en BFC. La Loire, non praticable du fait des bancs de sable, traverse le sud-ouest de la région au niveau de Nevers. La Seine y prend également sa source en Côte-d'Or.

Historique de la région Bourgogne-Franche-Comté

C’est dans le royaume des Burgondes prolongé par  le royaume de Bourgogne mérovingien que le territoire de l’actuelle région Bourgogne-Franche-Comte, a été inclus au Ve siècle. C’est qu'après sa conquête en 1678 par les troupes de Louis XIV et la reddition de Dole, ancienne capitale franc-comtoise, que la Comté a été intégré au royaume de France. Besançon hérita alors du statut de capitale. De 1941 à 1944, une préfecture régionale du régime de Vichy rassemble Bourgogne et Franche-Comté, tout comme l'igamie de Dijon de 1948 à 1964. En 2009, le comité Balladur propose une première fois de fusionner Bourgogne et Franche-Comté mais elle n’a été officialisée que le 1er janvier 2016.
Les dispositions des articles R.123-150 et R.123-152 du code de commerce prévoit que les greffiers, le GIE INFOGREFFE et l'Institut national de la propriété industrielle, sont seuls habilités à délivrer les extraits Kbis et plus généralement les certificats, copies ou extraits des inscriptions portées au registre et actes déposés en annexe. Cette délivrance intervient à un tarif réglementé unitaire fixé par l'arrêté du 28 février 2020 fixant les tarifs réglementés des greffiers des tribunaux de commerce 2,69 euros et peut être réalisée par voie dématérialisée via le site du Greffe pour un montant de 3,37 euros. Kbis.services offre uniquement une prestation commerciale d'intermédiaire.

Les greffes des tribunaux de commerce sont seuls autorisés à délivrer les extraits Kbis et autres documents officiels en relation aux entreprises. Non affilié au gouvernement, le site Kbis.services propose aux utilisateurs un service d’intermédiation avec les greffes des tribunaux de commerce, permettant d’obtenir un extrait K-bis sans se déplacer comprenant la vérification de la commande, sa transmission au greffe du tribunal de commerce concerné et sa livraison par voie numérique sous 24h ouvrées. Le tarif du service est de 49.90 euros. Néanmoins, l'usager peut entrer en contact directement avec les greffes des tribunaux de commerce pour réaliser ses démarches sans coût supplémentaire.