Kbis.services : service privé et indépendant d'intermédiation entre les professionnels et les greffes des tribunaux de commerce pour l'obtention d'extrait KBIS par Internet.
Commander un extrait Kbis par Internet
Service B2B d'intermédiation entre les professionnels
et les Greffes des Tribunaux de Commerce en France.

Greffe du tribunal de commerce: Le Mans

Coordonnées du Greffe du Tribunal de Commerce :

COORDONNÉES
1 AV PIERRE MENDES FRANCE
72014 LE MANS CEDEX
Tel : 02 43 14 18 50
www.greffe-tc-lemans.fr

GREFFIERS
Maître GRAS Philippe
Maître GENESTE Victor
HORAIRES D’OUVERTURE
Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30

Le Greffe du Tribunal de Commerce permet l'obtention d'un extrait KBIS, de même que la Chambre de Métiers et d'Artisanat (CMA Le Mans) permet l'obtention d'un extrait D1. Utilisez le formulaire de recherche ci-dessus afin de commander un extrait K-Bis avec QR code, un extrait D1, les statuts juridiques ou les comptes annuels d'une entreprise.
Elle est la préfecture du département de la Sarthe en région Pays de la Loire. Située à  l’ouest de la France au confluent de la Sarthe et de l’Huisne, elle est le chef-lieu du département avec une population de plus de cent quarante mille habitants. Ainsi, elle est la première ville du département et la troisième de la région. Située au centre de la Sarthe, elle est à l’ouest du bassin parisien au bord du massif armoricain. La rivière la Sarthe la traverse du nord au sud.

C’est une ville culturelle et historique avec de nombreux édifices patrimoniaux tels que la cathédrale Saint-Julien et le palais des Comtes du Maine.  Sa notoriété est due à l’industrie automobile d’où l’organisation des plus grandes compétitions de course automobile et motocycliste de toute la France.

Spécificités écologiques

Elue deuxième ville verte de toute la France, Le-mans est une ville qui dispose de parcs et jardins disséminés partout dans la cité. Cette verdure est plus accentuée au bord de la muraille avec des jardins d’inspiration médiévale et la forêt qui est à proximité des bois de Changé. Elle ne dispose pas moins de trois cents soixante hectares d’espaces verts avec un réel travail de diversification et de créativité. Ainsi, plusieurs types d’édifices sont mis en place, mettant en exergue l’ingéniosité des horticulteurs, des agents de l’urbanisme et des artistes créateurs.

Pour chaque type de fleur ou plante, différentes variétés sont produites pour le bonheur des habitants et des visiteurs. Nous pouvons citer parmi les œuvres magnifiques de la cité, le Parc de la Préfecture, les Jardins des Tanneries, le Parc Théodore Monod, les Jardins Pierre-de-Ronsard, etc. Plus de la moitié  des habitations possèdent un jardin dans cette ville en pleine urbanisation mais qui tient également à conserver son patrimoine architectural.

L’histoire de la ville

Habitée depuis l’antiquité, elle prend le nom de ses occupants gaulois les Cénomans au quatrième siècle. C’est ce même peule qui est à l’origine du nom de Maine. Selon les contextes, elle arbore beaucoup de noms et surnoms tels que la Ville Rouge, la Ville Lumière, la Capitale de l’Automobile, la Ville de Soie, la Ville de Cire. Les premières traces d’une occupation humaine remontent à quatre millénaires avant notre ère. Charlemagne en avait fait une place forte d’entrée dans la marche de Bretagne au haut moyen âge. S’en suivront de nombreuses conquêtes et invasions de la part des Normands, des Vikings, des Bretons ainsi que des insurrections des Mancelles.
Entre le quatorzième et le quinzième siècle, la guerre des cent ans met la ville aux mains des Anglais après de rudes résistances avant qu’elle ne soit reprise par la couronne française. Dans le patrimoine historique de la ville d’aujourd’hui, on retrouve de nombreux édifices construits à l’époque de la renaissance. La ville connait alors un essor économique freinée ensuite par les guerres de religion. Les artisans de la cité aiguisent leur ingéniosité dans la sculpture, dans la production de cire et de textile. Suite à la révolution française, la bataille du Mans de 1793 demeure la plus rude dans la guerre de Vendée.
Les dispositions des articles R.123-150 et R.123-152 du code de commerce prévoit que les greffiers, le GIE INFOGREFFE et l'Institut national de la propriété industrielle, sont seuls habilités à délivrer les extraits Kbis et plus généralement les certificats, copies ou extraits des inscriptions portées au registre et actes déposés en annexe. Cette délivrance intervient à un tarif réglementé unitaire fixé par l'arrêté du 28 février 2020 fixant les tarifs réglementés des greffiers des tribunaux de commerce 2,69 euros et peut être réalisée par voie dématérialisée via le site du Greffe pour un montant de 3,37 euros. Kbis.services offre uniquement une prestation commerciale d'intermédiaire.

Les greffes des tribunaux de commerce sont seuls autorisés à délivrer les extraits Kbis et autres documents officiels en relation aux entreprises. Non affilié au gouvernement, le site Kbis.services propose aux utilisateurs un service d’intermédiation avec les greffes des tribunaux de commerce, permettant d’obtenir un extrait K-bis sans se déplacer comprenant la vérification de la commande, sa transmission au greffe du tribunal de commerce concerné et sa livraison par voie numérique sous 24h ouvrées. Le tarif du service est de 49.90 euros. Néanmoins, l'usager peut entrer en contact directement avec les greffes des tribunaux de commerce pour réaliser ses démarches sans coût supplémentaire.