Kbis.services : service privé et indépendant d'intermédiation entre les professionnels et les greffes des tribunaux de commerce pour l'obtention d'extrait KBIS par Internet.
Commander un extrait Kbis par Internet
Service B2B d'intermédiation entre les professionnels
et les Greffes des Tribunaux de Commerce en France.

Greffe du tribunal de commerce: Montluçon

Coordonnées du Greffe du Tribunal de Commerce :

COORDONNÉES
114 BOULEVARD COURTAIS
03100 MONTLUCON
Tel : 04 70 05 05 40
www.greffe-tc-montlucon.fr

GREFFIERS
Maître DUMAS Cirgue
HORAIRES D’OUVERTURE
9h à 12h/14h à 17h

Le Greffe du Tribunal de Commerce permet l'obtention d'un extrait KBIS, de même que la Chambre de Métiers et d'Artisanat (CMA Montluçon) permet l'obtention d'un extrait D1. Utilisez le formulaire de recherche ci-dessus afin de commander un extrait K-Bis avec QR code, un extrait D1, les statuts juridiques ou les comptes annuels d'une entreprise.
Montluçon est une commune de la France située dans la région Auvergne-Rhône-Alpes plus précisément au niveau du département de l’Allier. Montluçon est en même temps la sous-préfecture de ce département. En 2016, la ville comptait 36 147 habitants et elle est la première commune du département de l’Allier. 

Situation géographique

Montluçon se trouve au sein du massif central dans la zone Nord-Ouest de la région Auvergne-Rhône-Alpes et plus précisément dans la zone Ouest du département de l’Allier. La commune Montluçon est située à proximité du Greenwich et du méridien de Paris également appelé la méridienne verte. Elle constitue la principale commune de l’aire urbaine Montluçon qui compte d’autres communes. La ville de Montluçon se situe à une distance de 332km de Paris, 90km de Clermont-Ferrand et à 71km de Moulins. Les Combrailles bordent la commune de Montluçon au niveau du Sud et les roches cristallines et les granitiques bordent le côté Est de la commune. La zone à basse altitude de Montluçon (194m) se trouve près de la frontière de Saint Victor et la zone à haute altitude (364m) se trouve au Sud-Est de la commune. Le climat de la commune de Montluçon est de type océanique dégradé du fait de la proximité de la ville avec l’océan. 

Histoire

Au niveau du site de la ville Montluçon, des traces de présence humaine y ont été trouvées et ces traces datent de l’époque de la préhistoire, 12000 ans avant. Le territoire de Montluçon était l’objet de convoitise de plusieurs peuples : les Arvernes, les Ségusiaves, les Lémovices, etc. car la zone était un point stratégique. Montluçon est un carrefour qui attirait de nombreux peuples et selon une tradition, les romains y ont régné. Après eux, il y a eu des pillages ainsi que d’autres occupations au niveau du site. Au moyen-âge, beaucoup d’édifices historiques et religieux furent construits à Montluçon et au XIVe siècle, la ville fut fortifiée et durant l’époque moderne, la ville fut liée à la couronne française. Le département de l’Allier fut créé en 1790 et c’est là que Montluçon devint une commune. La ville de Montluçon devient la sous-préfecture du département de l’Allier en 1800. 

Économie

Le revenu moyen par ménage dans la commune de Montluçon était estimé à 18 614 euros en 2007. La commune de Montluçon fait partie des zones d’emplois de l’aire urbaine Montluçon. Elle comptait un nombre de 19330 emplois en 2015 avec 14 508 personnes actives disposant d’un emploi résidant. Parmi les secteurs d’activité de la ville, il y a le secteur du commerce et de l’administration publique occupent une grande place tandis que le secteur de l’agriculture et de la construction n’ont qu’un faible poids dans l’économie. On comptait plus de 22 000 personnes actives dans la commune en 2015 avec un taux de 71,6% d’actifs. Le siège de la chambre de commerce et d’industrie de Montluçon-Gannat Portes d’Auvergne. De même, il y a plusieurs sièges de grandes entreprises qui se trouvent dans la commune de Montluçon et ces entreprises génèrent plus de 10M d’euros en chiffres d’affaire. 
Les dispositions des articles R.123-150 et R.123-152 du code de commerce prévoit que les greffiers, le GIE INFOGREFFE et l'Institut national de la propriété industrielle, sont seuls habilités à délivrer les extraits Kbis et plus généralement les certificats, copies ou extraits des inscriptions portées au registre et actes déposés en annexe. Cette délivrance intervient à un tarif réglementé unitaire fixé par l'arrêté du 28 février 2020 fixant les tarifs réglementés des greffiers des tribunaux de commerce 2,69 euros et peut être réalisée par voie dématérialisée via le site du Greffe pour un montant de 3,37 euros. Kbis.services offre uniquement une prestation commerciale d'intermédiaire.

Les greffes des tribunaux de commerce sont seuls autorisés à délivrer les extraits Kbis et autres documents officiels en relation aux entreprises. Non affilié au gouvernement, le site Kbis.services propose aux utilisateurs un service d’intermédiation avec les greffes des tribunaux de commerce, permettant d’obtenir un extrait K-bis sans se déplacer comprenant la vérification de la commande, sa transmission au greffe du tribunal de commerce concerné et sa livraison par voie numérique sous 24h ouvrées. Le tarif du service est de 49.90 euros. Néanmoins, l'usager peut entrer en contact directement avec les greffes des tribunaux de commerce pour réaliser ses démarches sans coût supplémentaire.